Des Parents Au Top


Comment obtenir la collaboration de ton enfant sans y perdre la voix et sans crise de nerf…

...  et (re)devenir le parent patient et zen que tu étais? 

Si tu souhaites enfin comprendre ton enfant et reprendre les commandes de son éducation, ne quitte surtout pas cette page.

L’amour inconditionnel pour tes enfants fait partie de ta personne.


Mais il peut arriver parfois de partir en «tilt» et de ne pas savoir comment s’en sortir.



Tu es un parent « d’aujourd’hui » et tu fais partie de la meilleure génération de parents car nous avons à disposition de la connaissance qui n’était juste pas là il y a même 20-30 ans.



Mais la perfection n’est pas possible, et personne ne la prétend.

(Heureusement…) :-) 



Malgré tous tes efforts, peut-être que la relation avec ton enfant est difficile.

   - Il pleure souvent, répond, dit toujours "non",

   - Il ne t’écoute pas et ne t’obéit pas.



C’est là que peut-être tu pars en « tilt » et à la longue ça te provoque 

   - Un fort épuisement, 

   - De l’énervement,

   - Des crises de nerf.



Peut-être même que tu en as pleuré en cachette car cela t’affecte vraiment beaucoup.

Tu te dis que si ça continue comme ça, la prochaine étape c’est le burnout ou la dépression.



Sache que ce n'est pas de ta faute.



Les enfants d'aujourd'hui sont différents des enfants de "notre époque".

L'environnement a complètement évolué en 20 ans.


Ton emploi du temps est sûrement très chargé à cause de ton travail, des différentes activités que tu as et que tes enfants ont aussi.


Tu peux vite être débordé et stressé.

Et avec moins de patience pour tes enfants.



Est-ce que ta méthode d'éducation est mauvaise?

Pas du tout! 



Tu appliques peut-être ce que tes parents t'ont montré quand toi-même tu étais enfant.

Ou peut-être que tu ne t'ai jamais posé la question de comment tu allais t'y prendre pour éduquer tes enfants.

Tu te dis que ça s'apprend avec le temps.



Mais les résultats ne sont pas ceux que tu espérais.



En fait, personne ne t'a montré qu'il y a d'autres façons de faire.

Rien d'impossible.

Mais différent de ce que tu connais déjà.

(l'école de parents n'existe pas encore malheureusement)



Veux-tu faire différemment? C'est ce que je vais te montrer juste maintenant.

 Il est possible d’avoir des (simples) outils en main qui te permettront de moins perdre patience.

Et si tu crieras sur tes enfants que quelques fois par mois et plus tous les jours, toi et ta famille vous vous sentirez tous mieux.


Toi tu te sentiras mieux.


Ton enfant ou tes enfants se sentiront épaulés et compris.


Tu pourras envisager une sortie avec ton enfant (un resto, faire les courses) avec la certitude que ça va bien se passer.    

Ainsi il est important de pouvoir déjà travailler sur les comportements de ton enfant (à enlever ou à adopter) et sur les émotions (à reconnaitre, respecter et gérer).



Arrêtons-nous sur les comportements :


Pas facile en tant que parent de toujours reprendre, crier ou se « battre » contre ses enfants.

Quand cela t’arrive, peut-être que tu t’es senti mal dans ta peau et que tu t’es dit que tu étais un mauvais parent.



Je te comprends car c’est ce que je ressentais également.



Mais à un certain moment je me suis demandé s’il n'existait pas une façon correcte, douce et respectueuse d’éduquer mes enfants.


   - Sans crier.

   - Sans faire exploser mes émotions.



Après plusieurs mois de recherche j’ai trouvé des méthodes qui m’ont permis de reprendre le contrôle de l’éducation de mes enfants SANS y perdre la motivation d’être parent.



Fini le papa stressé, fatigué et énervé,

Fini le papa qui accoure derrière ses enfants pour un rien,

Fini le papa qui demande 1000x les mêmes choses sans résultat.



J’avais enfin retrouvé ma place de parent.


L’atmosphère familiale était redevenue calme avec des crises maitrisées,

(et il y en a de moins en moins, voir presque plus)


Une relation joyeuse avec mes enfants s’était installée.



Mais le truc le plus important, c’est que je reprenais plaisir à être parent.


Et c’est toujours le cas maintenant même si le rôle de parent s’apprend tous les jours un petit peu.

(et faut avouer que ce n'est pas toujours facile...)

  Tu te dis que c’est trop tard, que tu ne peux plus rien changer?

Rassures-toi, il n’est jamais trop tard. Il est toujours possible de récupérer, avec du respect et beaucoup d’amour.


Les principes d’éducation qui fonctionnent sont basés sur le respect pour toi et pour l’enfant, et sur l’amour en famille.


Ce n’est pas une lutte continue avec ton enfant.

Mais un guide.


Tu n’es pas un parent qui va contrer tout comportements mauvais.

Mais tu vas être un leader qui enseigne.

Ce que j’aimerais te montrer c’est qu’il y a des choses toutes simples qui peuvent t’aider dès maintenant.



J’ai regroupé ces informations dans des « FICHES PARENTS » comme outil prêt à l'emploi.



Elles se basent sur la psychologie enfantine, sur la gestion des émotions des enfants et sur la compréhension du développement de leur cerveau.


C’est une partie fascinante des sciences humaines !



Ainsi tu auras à disposition des façons de faire pour les motiver en agissant directement sur ce qui les stimule le plus.

Tu comprendras pourquoi certaines situations sont propices aux caprices.



Par exemple


Le fait de simplement demander quelque chose à ton enfant, doit être dit de manière précise afin d’obtenir l’action souhaitée.

Le comment tu le demandes est donc très important.


Demander d’un ton doux mais à la fois ferme (avec même un STP) et pas sous forme de question sinon là tu laisses la porte ouverte à ton enfant pour recevoir une réponse négative.


Être spécifique et précis dans la demande que tu fais à ton enfant.


Demander juste une/deux fois plutôt que plusieurs fois (car demander 100x produit l’effet contraire).



Ainsi si le comportement demandé n’est pas fait, peut-être que ta demande :

- N’est pas assez précise (donc trop générique),

- Est trop difficile à comprendre pour ton enfant et que ça nécessite de la diviser en plusieurs demandes, 

- Ou peut-être la motivation n’y est pas, et que tu dois le faire une première fois avec ton enfant.

- Etc….



Ce que tu dois comprendre c’est que ton enfant… n’est encore qu’un enfant.


Avec sa compréhension des choses, 

Sa motivation, 

Sa gestion des émotions (à apprivoiser et à apprendre).


Et qu’il a besoin de toi pour y parvenir.



Mais il faut que tu prennes conscience que tu es le parent, que tu es l’autorité (bienveillante, toujours) de ta famille, que c’est toi qui prends les décisions et que ton enfant a aussi le devoir de t’obéir. 


  

Quels sont les premiers outils que tu peux utiliser pour y parvenir ?

Voici ce que contient le pack #1 des

FICHES PARENTS

Fiches Parents #1 – Les routines


Sans routine… tout devient plus difficile au sein d’une famille. 


Sans les nommer ainsi, tu as sûrement tes propres routines, même des routines d’adulte (repas chez les amis tous les dimanche, le yoga tous les jeudi soir, etc..)


Pourquoi c’est important ?


Un environnement connu aide ton enfant à se sentir plus en sécurité. 

Un environnement accueillant l’aidera à se sentir serein. 

Un environnement familier l’aidera à se concentrer sur sa croissance.


Tu auras plusieurs routines de base dans ta journée ainsi que des mini-routines.


Fiches Parents #2 – Demander correctement


Si tu souhaites demander à ton enfant de faire quelque chose et obtenir un résultat, il est important de suivre certaines caractéristiques.


Sinon tu vas continuer à demander.

Et ton enfant va continuer à t’ignorer.


Ainsi il ne suffit pas simplement de « demander » mais il faut le faire correctement que ce soit dans ta façon de le dire ou dans ta façon de le présenter à ton enfant.


Fiches Parents #3 - Les défis


Il existe certains mécanismes qui font que nos enfants démarrent au quart de tour !

Un de ceci est celui des défis.


A utiliser (presque) sans modération pour 


- Manger les brocolis :-)

- S’habiller, 

- T’aider à débarrasser la table,

- Etc...


Ce sont donc des petites compétitions que tu fais avec ton enfant dans lesquelles tu fais exprès de le laisser gagner.


Fiches Parents #4 - Anticiper un caprice


Tu sais, quand tu vas au supermarché, quand tu décides d’aller chez des amis…

Et là, ton enfant te fait le méga caprice.


Alors comment anticiper ce caprice ?

Que faire pour que ça se passe bien ?


Il y a certaines situations vraiment typiques à grand risque caprice.


Il est bon de les connaitre afin de limiter ces moments de grosse colère.


Fiches Parents #5 - Comportement opposé-positif


Avec cette fiche, tu vas commencer à travailler sur les comportements de ton enfant.



Tu connais peut-être ces situations : 


- Comment est-ce que je peux lui apprendre à parler d’un ton correct et à ne pas crier ?

- Comment lui faire comprendre qu’il ne doit pas toujours m’interrompre quand je parle à une autre personne ?

- Comment faire pour qu’il reste tranquille pendant qu’on fait les courses ?



Ainsi tu verras l’importance de te concentrer sur les comportements positifs de ton enfant.



Pourquoi ?


Pour renforcer ces actions qu’il fait déjà bien.


Et donc agir de façon inconsciente pour enlever ces comportements négatifs qui te déplaisent.



Car souligner un comportement est le meilleur moyen pour le renforcer.


Désires-tu être un meilleur parent ?

A être zen et patient même dans les moments où ton enfant ne t’obéit pas ?


A prendre du plaisir en passant du temps avec tes enfants ?

Mets en pratique les quelques pépites que tu as lues sur cette page, et avec de la patience (car ce sont toujours des enfants), tu verras que tes journées de parent vont se simplifier.


Tu prendras même du plaisir à tester des choses et à voir comment cela influence positivement ton enfant.

Tu m'en diras des nouvelles...





A bientôt


Giacomo - DesParentsAuTop